info
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Parquet traditionnel

Le parquet traditionnel est ce parquet que nous trouvons généralement dans les appartement haussmanniens de la moitié du XIX ième siècle ou dans les demeures de prestiges : châteaux, maisons de Maîtres. Nous le trouvons sous plusieurs formes : la pose en bâton rompu, en pointe de Hongrie, les panneaux Versailles, Chantilly, Aremberg mais encore dans les détails les plus élégants comme la pose en échiquet pour les embrasures de portes... Ces parquets traditionnels sont plus complexe à poser et demandent une réelle précision; une expérience à la pose est requise.

Le parquet posé en coupes de pierre vous obligera à acquérir un parquet avec des longueurs fixes; au contraire, la pose à l'anglaise vous permettra de plus grandes longueurs et un panachage irrégulier.

Hall en parquet traditionnel
Sol en parquet traditionnel

Pour le parquet posé en bâtons rompus ou en point de Hongrie, les largeurs sont généralement limitées à 8 /10 cm. L'épaisseur variera en fonction d'une pose clouée ou collée.

Les panneaux de type Versailles font 98 cm de côté et sont livrés avec les fausses languettes. Un sol parfaitement plan est requis pour la pose des panneaux de type Versailles, Chantilly ou Aremberg.

Un parquet traditionnel conférera un style et une élégance sans pareil. Un parquet traditionnel sera toujours plus coûteux qu'un parquet moderne car son usinage demande plus de travail et sa pose est bien plus complexe : calcul de travées, plan, etc.