info
En consultant notre site, vous acceptez nos cookies strictement nécessaires à la navigation.

Pose et entretien de parquet

1. Matériel nécessaire

  • - Mètre, Crayon
  • - Scie sauteuse (ou scie à onglet radiale)
  • - Marteau, Cutter, Equerre
  • - Cales en bois de différentes épaisseurs pour l'espace de dilatation.
  • - Petit pied-de-biche, Tire lame
  • - Cloueuse pneumatique et son compresseur (pour pose clouée)
  • 2. Préparation du sol

    Le sol devra être sec, propre, dépoussiéré et plan si pose sur des panneaux. Les lambourdes devront être mises à niveau et sèches. Il vaut mieux prendre ces précautions afin d'éviter tous les problèmes liés aux chocs hygrométriques qui ont de fâcheuses conséquences : si vous posez un plancher sec sur des lambourdes humides ( souvent stockées à l'extérieur chez les vendeurs de bois) : déstabilisation du plancher, soulèvement de certaines planches, problèmes garantis !

    3. Pose du plancher

    La pose du plancher doit être faite dans la sérénité, sans aucune précipitation. En effet, le positionnement des premières lames sera déterminant pour toute la pose du plancher. Une règle est que le plancher soit mis dans le sens de la lumière quand il y a une lumière traversante ( une fenêtre de part et d'autre de la pièce à couvrir).

    Autrement il est conseillé de mettre le plancher dans le sens de la longueur des pièces afin de bénéficier d'une plus grande perspective. Pensez toujours à sélectionner les planches en les sériant par longueurs et aspect. Les planches les moins jolies seront plutôt posées dans les endroits les moins visibles ( sous les lits, armoires,,etc) et les plus jolies dans les couloirs, passages, là où aucun meuble ne pourra jamais être installé. Attention, posez le plancher parallèlement ou perpendiculairement à l'entrée principale de la pièce ou de l'étage que vous souhaitez couvrir. Il est important d'être précis dans cette tâche. Clouez les premières lames et vérifiez leur positionnement.

    Il est indispensable de laisser un espace de dilatation d'au moins 1 cm en périphérie. Cet espace permettra à votre plancher de bouger au gré des saisons et de l'hygrométrie variable. Cet espace de dilatation devra être couvert par une plinthe. Afin d'éviter le chuintement de la pression du plancher sur les lambourdes, nous vous conseillons la pose d'une feutrine sur les lambourdes.

    Au fur et à mesure qu'avance la pose, réutilisez les planches coupées pour recommencer un nouveau rang. Gardez toujours un décalage de minimum 30 cm entre les lames pour respecter la pose à l'anglaise ( pose aléatoire ) ou appelée pose à joints perdus. Quand vous arriverez aux murs, placez une cale qui bloquera votre rang. Essayez de respecter le même espace - environ 1 cm.

    4. Pose des plinthes

    Une fois tout le plancher posé vous pourrez poser les plinthes qui couvriront l'espace de dilatation. Une scie à onglet vous facilitera les choses car elle vous permettra de faire des découpes à 45° qui seront nécessaires aux coins des pièces et angles saillants. En fonction des murs, vous pourrez coller ou clouer les plinthes. Si vous les collez, utilisez de préférence une colle polymère en cartouche. Si vous les clouer, utilisez de préférence une cloueuse pneumatique. Plus vos murs seront droits, plus la pose des plinthes sera facile. Idem pour le sol, sur sol plan on peut poser les plinthes sans qu'un espace entre le plancher et les plinthes n'apparaisse. Un joint acrylique pourra être appliqué sur le dessus de la plinthe. Le joint cachera les petits défauts dus à l’imperfection des murs.

    5. Traitement et protection du parquet

    Il existe plusieurs manières de traiter son plancher/parquet. Les plus connues sont l'application d'huile de lin, d'huile acrylique ( qui est de facto plus un vernis mat qu'une huile) et de vitrificateur Une huile laissera votre bois respirer. Il sera aussi plus exposé aux tâches mais les réparations seront plus faciles. L'application d'une huile est facile. Voyez la notice du fabricant de l'huile que vous aurez choisie. Â appliquer au pinceau large ou à la mono-brosse. Un vitrificateur ou vernis protégera votre plancher en surface mais pas en profondeur. Certains vitrificateurs sont bi-composants et donc très résistants.

    L'application d'un vitrificateur demande une certaine expérience. Il est généralement appliqué au rouleau laqueur. Avant tout traitement il est conseillé de légèrement poncer le plancher afin d'ôter les traces de colle et les petits affleurements. Un dépoussiérage sérieux sera fait avant l'application de tout traitement de finition.